Layès Smail doctorant ICONES

Curriculum Vitae


  • Nom et prénom : LAYES SMAIL
  • Date de naissance : 20 Décembre 1969 à El-Oued (Algérie)
  • Adresse : BL20-GUEMAR- Cedex 1 - 39400 El-Oued
  • Téléphone (Port) : +213 551 466 785
  • E-mail : smail.layes@gmail.com

    Fonctions
  • Enseignant chercheur à l'université d'El-Oued, département de Psychologie et sciences de l'Education et d'Orthophonie, 2005- à ce jour
  • Enseignant chercheur à l'université de Sétif, département de Psychologie et sciences de l'Education et d'Orthophonie, 2000- 2005
  • Chef de département de psychologie, sciences de l'éducation et d'orthophonie à l'univesité d'ElOued, 2006-2009

    Titres Et Diplomes
  • Avril 2005 : Doctorat d'Etat en psychologie, option Orthophonie.
    Thème : Etude cognitive et sémiotique de la dyslexie développementale à travers le dessin de thème proposé. Université de Sétif. Mention très honorable
  • Novembre 1997 : Magister en psychologie, option Orthophonie.
    Thème : évaluation de la compétence langagière et communicative chez le sujet aphasique. Université d'Alger. Mention honorable.
  • Octobre 1992-Juin 1994 : Etudes en post-graduation en Sciences du Langage, Institut des Sciences du langage, Université d'Alger.
  • Octobre 1991 : Licence en Psychologie, option Orthophonie, université d'Alger.


Consulter la suite du CV>>>

Retour au sommaire


Projet De Thèse


Projet de thèse de doctorat en psychologie (Neuropsychologie Cognitive)

Par: SMAIL LAYES

Sous la direction du : Pr. MOHAMED REBAÏ

INTITULÉ

Interactivité entre l'attention visuelle et la conscience morphologique et l'élaboration des stratégies de lecture chez les dyslexiques développementaux bilingues
(L1 Arabe/ L2 français)


OBJECTIF
Le but fondamental recherché consiste à mettre en évidence le rôle supposé primordial de la conscience morphologique dans l'élaboration et la mise en uvre des stratégies de lecture (phonologiques ou sub lexicales Vs lexicales) par les sujets dyslexiques développementaux, en s'appuyant sur la reconnaissance des unités minimales porteuses de sens (morphèmes) elle-même assurée par la mobilisation des ressources attentionnelles visuelles, puisqu'à ce niveau de traitement visuel des unités orthographiques , la voie lexicale est privilégiée par le lecteur au détriment de l'intervention de la voie phonologique. Cette prémisse s'appuie sur le principe selon lequel la conscience morphologique se développe chez l'apprenti lecteur au fur et à mesure de l'apprentissage de la lecture.

Il s'agit également dans ce travail d'analyser l'impact de la nature orthographique de la langue dans une perspective comparative arabe/français, de point de vue opposition transparence/opacité, sur la reconnaissance orthographique en général et la décision lexicale en particulier au cours de la lecture et mettre ainsi en exergue le rôle de l'attention visuelle dans la reconnaissance des mots comme une éventuelle stratégie compensatoire du déficit phonologique constaté et largement documenté .


Questions de la recherche :

- Comment se manifestent les déficits de traitements différents niveaux de connaissances visuelles-orthographiques, de conscience phonologique et morphologique dans L1 et L2 chez les enfants bilingues atteints de dyslexie ?

- Ya t il recours à des stratégies morphologiques pour pallier au déficit phonologique chez les dyslexiques tout venant ? quel serait donc le degré de l'implication de l'attention visuelle ?

- Est-ce qu'il ya un effet de la langue (type d'orthographie) chez les mêmes sujets dyslexiques sur le choix de ces stratégies de lecture?

- Peut-on constater un transfert de stratégies de lecture d'une langue à l'autre , sur le plan phonologique et morphologique chez les mêmes sujets ?

Lire la suite du projet de thèse >>>

Retour au sommaire